Accueil > Séjour > Promenades > La piscine romaine

7. La piscine romaine

Aisément accessible, elle est même visible de tout véhicule empruntant la RN 21, près du PK 44.

Plan: La piscine romaine

Désignée à tort par Hammam Bradaa, altération de Berda, elle s´appelait également, il y a quelque temps, fontaine chaude.

Localisée dans la commune d´Héliopolis, au nord de Guelma, elle se trouve désormais entourée des constructions du hameau ayant la dénomination du site ou celle de Bouace Med.

... grand bassin circulaire de 35 m de diamètre ...

C´est un grand bassin circulaire de 35 m de diamètre avec une grande bordure en pierres de taille d´une largeur d´un mètre. Avant les travaux d´hydraulique renforçant l´alimentation urbaine, le site recevait, dans 2 petits hémicycles, l´eau tiède ayant une température de 30, pour celui à l´ouest, et l´eau froide pour celui se trouvant un peu plus au nord. L´écoulement du trop-plein allait alimenter un petit ruisseau par l´ouverture du SE, en direction des jardins d´Héliopolis.

La piscine romaine

Plus question de voir les murs construits en pierres de taille que certains ont connus, ou les arcs au premier plan d´une gravure représentant les lieux.

En 1836, Berbrugger signalait, en ce point, le long des vestiges de la voie romaine, deux bassins en partie détruits, à mosaïque commune et d´autres restes de l´établissement thermal. Une butte voisine était couverte de divers débris dont des inscriptions latines. En 1906, les ruines du site livrèrent un bloc et une grosse plaque, tous deux de calcaire gris, gravés de caractères libyques. La piscine et ses abords ont été déblayés par Joly, alors conservateur du musée de Guelma.

La piscine romaine

Devenu maire, l´intéressé rappelle en 1908, dans son livre intitulé GUELMA qu´ un vaste domaine, appelé Villa Serviliana, occupait autrefois, semble-t-il, ce territoire. Il aurait appartenu à une noble famille, celle des Servilius . Il précise que l´un des membres de celle-ci, Quintus Servilius Pudeus, vers l´an 165 ( de l´ère chrétienne) était devenu tout puissant. Les Calamenses, habitants de Calama, l´avaient pris comme protecteur et l´avaient honoré d´une dédicace. Ce personnage avait été tribun militaire de la IVe légion de Scythie, questeur de Sicile, tribun du peuple, prêteur, préfet chargé des distributions de blé, juge en AEmilie et en Flaminie, proconsul de Crète et de Cyrénaïque !

D´après le même auteur, le pagus dont les ruines ont encore des traces à Guelaat bou Sebaa dépendait de cette propriété.

La piscine romaine

Durant des décennies, les jeunes de Guelma venaient à la piscine, à pied. Les eaux thermales guérissaient, même, les affections cutanées de certains d´entre eux. Après les travaux de forage, l´APC s´était bien gardée de priver les baigneurs de leur plaisir préféré et les avait compensés en leur aménageant, tout près, un grand bassin en cimenterie.

Dans le cadre des préparatifs du colloque consacré à Saint Augustin, en avril 2001, l´APC s´était employée à réhabiliter le site. La date de classement de la piscine romaine est le 17/2/1954.

M.-L. GASMI